Chirurgie de l'épaule

Si vous ne trouvez pas l’information que vous recherchez, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone, email ou formulaire de contact. Notre équipe et nos médecins sont à votre disposition pour répondre à vos questions.

 

Définition 

La chirurgie de l'épaule est devenue une spécialité à part entière au sein de la chirurgie orthopédique et traumatologique depuis la fin des années 1990.

Son développement est lié à trois facteurs : 

  • Le perfectionnement de l’imagerie diagnostique (IRM et Arthro-IRM) 
  • Le développement de la chirurgie arthroscopique mini-invasive. 
  • La fiabilité des prothèses d’épaule
  • L’efficacité des protocoles de rééducation

Les pathologies de l’épaules les plus fréquentes sont : 

  • Les lésions des tendons de la coiffe des rotateurs, véritable « moteur » de l’épaule.
  • L’ankylose ou enraidissement de l’épaule, appelé aussi capsulite 
  • L’arthrose de l’épaule, centrée ou excentrée.
  • Les lésions chez le sportif : luxation de l’épaule, dysfonction acromio-claviculaire, fracture de la clavicule, fractures du trochiter

 

Les pathologies des tendons de la coiffe des rotateurs

La pathologie des tendons de la coiffe des rotateurs est liée à une usure en rapport avec une hypersollicitation des bras au-dessus des horizontal Mais peut être accélérée par un bec osseux acromial présent à la naissance. 
L’usure peut aller de la lésion à la rupture d’un ou plusieurs tendons après 50 ans.


La chirurgie de la coiffe des rotateurs et aujourd’hui réalisée par méthode arthroscopique mini-invasive et donne d’excellent résultats fonctionnels à la condition que la rééducation post-opératoire soit prise en charge, comme la chirurgie, pour une équipe multidisciplinaire spécialisée dans l’épaule. 

 

L'ankylose de l'épaule

L’ankylose de l’épaule ou « capsulite » nécessite le plus souvent des séances de physiothérapies spécialisée, impliquant le patient qui doit faire des exercices d’assouplissement seul, plusieurs fois par jour. 
Les délais de guérissions sont d’autant plus court quand la physiothérapie est prise en charge par un physiothérapeute spécialisé et un patient motivé. 

 

L'arthrose de l'épaule 

L’arthrose de l’épaule est aujourd’hui traitée par la mise en place de prothèses d’épaule qui donnent d’excellents résultats fonctionnels à long terme. 

La mise en place des différentes prothèses selon les pathologies :

  • Soit la coiffe des rotateurs est seine et l’on utilise une prothèse d’épaule à glissement, dite « anatomique » 
  • Soit la coiffe des rotateurs a disparu et l’on utilise une prothèse d’épaule dite « inversée »

Dans les deux cas, l’arthroscopie prothétique de l’épaule doit être réalisée par un chirurgien expérimenté, qui a l’habitude de réaliser ce type de chirurgie et qui travaille avec des physiothérapeutes qui ont l’habitude de rééduquer des prothèses d’épaules.

 

Les lésions du sportif

Les lésions du sportif sont plus fréquentes dans certains sports (ski, rugby, moto, vélo, VTT) 

  • Il peut s’agir de fractures de la clavicule, de luxations acromio-claviculaires, ou de fractures du trochiter, traitées orthopédiquement. 
  • Dans certains cas, certaines fractures complexes de l’extrémité supérieure de l’humérus nécessitent une intervention chirurgicale avec fixation par des matériaux d’osthéo-synthèse.
  • Les luxations de l’épaules, les plus souvent antérieur, nécessitent une stabilisation chirurgicale en cas de récidive. Soit par technique arthroscopique, soit par une chirurgie conventionnelle à ciel ouvert.

 

En conclusion 

Aujourd’hui, 80% des interventions chirurgicales au niveau de l’épaule se font par technique arthroscopique (moins de douleurs et moins risques infectieux post-opératoire).
La chirurgie conventionnelle à ciel ouvert est réservée aux prothèses d’épaule et au traitement des luxations récidivante de l’épaule. 
La qualité de la physiothérapie est incontournable et produit 50% du résultat après une intervention chirurgicale.
Dans tout les cas la pathologie de l’épaule doit être prise en charge par une équipe spécialisée multidisciplinaire (chirurgien, radiologue, physiothérapeute, orthopédiste).

 

Encore des questions ? Nous sommes à votre disposition, n’hésitez pas à nous contacter.