close search

Comment pouvons-nous vous aider ?

Top recherches

Emploi
Radiologie
Physiotherapie
Oncologie
Apprentissage
Direction
Gynécologie
Ergothérapie
Radiothérapie
Irm
Neurologie
Neurochirurgie

Gestion de la qualité

L’ensemble des équipes de l’Hôpital de Saint-Imier s’engage au quotidien pour vous garantir la qualité et la sécurité des soins. Au travers de son système de management, l’hôpital de Saint-Imier s’inscrit dans une démarche de développement durable, de qualité et de sécurité. 

Certifications

REKOLE®

En 2007, l'association nationale des hôpitaux et cliniques H+ a créé un système uniforme de normes (REKOLE® signifie révision de la comptabilité analytique et de la saisie des prestations) pour la comptabilité d'exploitation des hôpitaux. H+ a ainsi uniformisé la comptabilité d'exploitation des hôpitaux et des cliniques selon des normes communes à l'ensemble du pays et créé un système qui répond aux exigences légales de la loi sur l'assurance-maladie (LAMal).

En savoir plus

Entre 2003 et 2015, l’Hôpital de Saint-Imier a été certifié 
1.    ISO 9001 : 2008 Norme de Mangement par la Qualité
2.    ISO 14001 : 2004 Norme de Management Environnemental
3.    EN 14065 Norme de maîtrise des risques infectieux en blanchisserie 
Sur une base volontaire, nous avons arrêté les certifications de ces normes, mais nous travaillons toujours dans l’esprit de ces trois normes. 
 

Les indicateurs de qualité

Différents indicateurs de qualité ont été établis au sein de notre hôpital

  • La satisfaction de nos patients
  • Les reprises opératoires
  • Les ré-hospitalisations
  • La prévention des chutes et escarres
  • Les infections nosocomiales
  • Le registre des implants orthopédiques (SIRIS)
  • La réadaptation gériatrique
  • Les indicateurs psychiatriques 
     

Des référents « vigilances environnementales » ont été instaurés dans notre institution

  • Matériovigilance (swissmedic)
  • Hémovigilance (swissmedic)
  • Pharmacovigilance (swissmedic)
  • Hygiène hospitalière (selon les normes romandes HPCI en vigueur)
     

Directive de sécurité MSST


Dans le but d’améliorer les conditions sécuritaires du monde professionnel la Commission Fédérale de Sécurité au Travail (CFST) édictait en 2000 la directive n°6508 « Médecins et autres spécialistes de la sécurité au travail » (MSST).
Cette directive demande aux entreprises d’analyser toutes les activités pouvant générer un danger sur la place de travail tant pour les employés que pour les usagers.
De cette analyse découle des actions d’amélioration visant à rendre les activités exemptes de dangers.

Les objectifs MSST des hôpitaux du Réseau de l’Arc sont les suivants : 

  • Veiller à la sécurité des patients et des visiteurs
  • Promouvoir la santé et la sécurité sur la place de travail pour l’ensemble du personnel
  • La mise en conformité permanente des activités en relation avec les normes de sécurité
     

Gestion de l'hygiène


L’hygiène hospitalière est une suite d’actions dont la pratique et le contrôle permettent de prévenir de manière la plus optimale possible le développement des infections nosocomiales, c’est-à-dire des infections acquises et transmises en milieu hospitalier.
L’hygiène hospitalière s’applique au patient, au personnel ainsi qu’aux visiteurs de l’hôpital.
Chaque année, en Suisse, environ 10 % des patients hospitalisés s’infectent pendant leur séjour à l’hôpital.
La prévention des infections constitue donc au sein de notre hôpital une priorité pour l’amélioration de la qualité des soins et la diminution des coûts liés aux infections nosocomiales. 


Commission d’hygiène 


Depuis l’année 2000, une commission d’hygiène hospitalière a été constituée au sein des hôpitaux du Réseau de l’Arc. 
La commission se doit de faire connaître au personnel des hôpitaux du Réseau de l’Arc les différentes prescriptions d’une part de la Direction de la Santé publique du canton et d’autre part des divers organismes de référence en la matière au niveau national et international. Elle est aussi chargée de les adapter aux conditions de travail en fonction des différents services de l’hôpital. 
Elle est composée du directeur général, de la chargée de mission responsable de l’UPCI, du chargé de mission responsable de la santé et sécurité au travail, ainsi que de représentants des différents secteurs des soins des deux sites.


Unité opérationnelle 


Par ailleurs, une unité opérationnelle, l’unité de prévention et contrôle de l’infection (UPCI) a la charge de contrôler sur le terrain l’efficacité et la permanence des mesures d’hygiène hospitalière recommandées et diffusées en collaboration avec la commission d’hygiène.
L’UPCI, à travers sa responsable, assure un rôle de formation pour le personnel des hôpitaux du Réseau de l’Arc, mais aussi pour le personnel d’autres institutions de soins de la région sur mandat externe. Elle veille à l’observation des prescriptions légales, participe à la surveillance des infections liées aux soins, promeut les bonnes pratiques en hygiène des mains.
 

Ce site web utilise des cookies et d’autres technologies visant à améliorer en permanence notre offre pour vous et à adapter nos contenus à vos besoins. Vous trouverez plus d’informations dans la déclaration de confidentialité

Ce site web utilise des cookies et d’autres technologies visant à améliorer en permanence notre offre pour vous et à adapter nos contenus à vos besoins. Vous trouverez plus d’informations dans la déclaration de confidentialité

Vos préférences en matière de cookies ont été enregistrées.