Douleurs au talon

Les douleurs au talon sont connues de nombreuses personnes - qu’elles surviennent lors d’activités sportives, en courant, en marchant ou en sautant. La douleur au talon fait partie des problèmes de pied les plus fréquents.

Symptômes

La douleur au talon peut se manifester de la manière suivante :

  • Douleurs de survenue simple
  • Douleurs persistantes après un effort prolongé
  • Douleurs nocturnes ou au repos
  • Enflure du talon

Causes

Trois zones du talon sont particulièrement sujettes aux inflammations : le tendon d’Achille, le tendon de la plante du pied (tendon plantaire) et la tubérosité du calcanéum.  

Les inflammations sont souvent déclenchées par une sollicitation excessive. Celle-ci peut être due à un effort intensif ou à la pratique de nouvelles activités sportives non usuelles. Les douleurs au tendon d’Achille peuvent survenir en raison d’un raccourcissement des muscles du mollet.

Diagnostic

Pour établir le diagnostic, la patiente ou le patient est interrogé sur ses antécédents médicaux et autres troubles afin de déterminer si ceux-ci peuvent avoir un effet sur le talon.

Le médecin s’intéresse en particulier à la constitution physique, à la démarche, à la position debout et à la mobilité articulaire. Les fonctions nerveuses sont également examinées.

Comme la douleur au talon peut être causée par diverses pathologies, on utilise des procédures diagnostiques spécifiques :

  • Manipulation diagnostique du talon
  • Échographie du pied
  • Radiographie du talon et du pied
  • IRM

Les différents tableaux cliniques suivants peuvent être détectés :

  • Lésion du tendon d’Achille
  • Talon de Haglund / exostose de Haglund (déformation du talon)
  • Épine calcanéenne
  • Irritation ou inflammation de la bourse séreuse
  • Lésion du tendon de la plante du pied
  • Atrophie du coussinet adipeux du talon

Traitements

Traitements conservateurs

Les douleurs au talon nécessitent rarement une intervention chirurgicale. Traitements conservateurs les plus fréquents :

  • Utilisation de semelles
  • Exercices d’étirement (muscles du mollet p. ex.)
  • Port de chaussures orthopédiques stabilisatrices
  • Physiothérapie régulière

Des médicaments anti-inflammatoires ou d’autres mesures (p. ex. ultra-sons) sont utilisés en complément.

Traitements chirurgicaux

Certaines pathologies du talon nécessitent un traitement chirurgical.

S’il n’est pas possible de soigner l’épine calcanéenne par des mesures conservatrices, on peut néanmoins soulager le tendon plantaire via une intervention chirurgicale. Celle-ci consiste à détacher le tendon du muscle fléchisseur de la jambe. Cela augmente la mobilité de la cheville et décharge le tendon de la voûte plantaire. Il est aussi possible d’opérer par voie endoscopique pour retirer l’épine calcanéenne.

Si l’angle supérieur postérieur du calcanéum irrite l’insertion du tendon d’Achille et provoque des douleurs très fortes, une intervention chirurgicale est nécessaire. Pour réduire la pression sur le tendon d’Achille, l’angle supérieur du calcanéum est résorbé de manière mini-invasive. L’inflammation peut alors guérir, grâce à la diminution de la pression.

En cas d’inflammation du tendon d’Achille (achillodynie), le tissu périphérique du tendon enflammé est retiré lors d’une opération. Les ruptures du tendon d’Achille sont suturées au cours d’une opération du talon.

FAQ

Comment prévenir les douleurs au talon ?

Des exercices quotidiens d’étirement du mollet peuvent avoir un effet préventif. Si une sollicitation importante du pied est à prévoir, il est important de préparer lentement le pied avec des exercices ciblés.

Comment se développe le talon de Haglund ?

On parle de talon de Haglund en cas de déformation du calcanéum (exostose de Haglund). Une partie du talon est très bombée et forme un kyste. Cela entraîne une calcification au niveau de l’insertion du talon d’Achille.

Dans quels cas faut-il pratiquer une opération du talon ?

Une intervention chirurgicale peut être nécessaire quand toutes les tentatives de traitement antérieures n’ont pas été efficaces ou seulement de manière insuffisante. Cela peut notamment être le cas pour une épine calcanéenne ou un talon de Haglund.

Médecins avec cette spécialisation

Clinique de Genolier

Dr méd. Rayan Baalbaki

Spécialisation
Chirurgie du pied/de la cheville, Chirurgie orthopédique, Déchirure du talon d’Achille, Déchirure des ligaments, Douleurs au talon, Hallux valgus, Névrome de Morton, Arthrose de la cheville Voir plus
Clinique de Genolier

Dr méd. Chau Pham

Spécialisation
Chirurgie orthopédique, Chirurgie du pied/de la cheville, Déchirure des ligaments, Déchirure du talon d’Achille, Douleurs au talon, Hallux valgus, Névrome de Morton, Arthrose de la cheville Voir plus

Trouver un médecin

Nos spécialistes ont de nombreuses années d'expérience. Nous garantissons une évaluation et un diagnostique rapides et professionnels ainsi qu'un traitement selon les possibilités les plus modernes.