Femto LASIK

Le procédé Femto-LASIK trouve son origine dans le procédé LASIK traditionnel (= Laser-Assisted In Situ Keratomileusis) et est aujourd’hui l’un des traitements au laser les plus couramment pratiqués pour remodéliser la cornée.

Cette méthode permet de corriger les amétropies oculaires, c’est-à-dire la myopie, l’hypermétropie et l’astigmatisme

Nos sites pour les procédés laser

Beau-Rivage
Eaux-Vives
La Providence
Valère
Zurich

Méthode au laser des yeux sans lame

Le Femto-LASIK est également connu sous le nom de méthode « sans lame ». Contrairement au LASIK traditionnel, le mince couvercle cornéen est produit à l’aide d’un laser femtoseconde de haute précision plutôt que de manière mécanique, par exemple à l’aide d’une lame de précision commandée par ordinateur. 

Procédés 

Ce laser permet tout d’abord de préparer une lamelle cornéenne (« flap » en termes médicaux). Pour ce faire, le laser femtoseconde dépose des millions de petites bulles d’air – à une profondeur de cornée précisément définie au préalable – qui se dilatent et séparent les tissus les uns des autres. Il est ensuite possible de rabattre la lamelle cornéenne ainsi préparée. Le tissu est ensuite enlevé dans la couche cornéenne plus profonde à présent exposée, à l’aide d’un « laser à excimère ». Ceci modifie l’indice de réfraction de la cornée et corrige ainsi l’erreur de réfraction. Enfin, la lamelle cornéenne est rabattue pour agir à la manière d’un patch propre à l’organisme. 

Le terme de « lasers à excimères » recouvre les lasers à gaz capables de produire des rayonnements électromagnétiques dans la plage des longueurs d’onde ultraviolettes. En cas de défauts de réfraction (également : troubles de la réfraction), les rayons lumineux qui pénètrent dans l’œil ne sont pas concentrés sur la rétine, ce qui entraîne une vision floue. La forme de l’œil ou de la cornée ou une rigidité du cristallin liée à l’âge peuvent limiter la capacité de focalisation de l’œil. 

Différence entre les procédés LASIK et Femto-LASIK

Le procédé Femto-LASIK est une évolution de la technique LASIK. La différence réside dans la manière dont le flap (c’est-à-dire la lamelle cornéenne) est produit.

Tandis que le couvercle de la cornée est préparé dans le cadre du procédé LASIK à l’aide d’une lame de précision ultra-acérée commandée par ordinateur, c’est un laser infrarouge fin qui prend en charge cette étape préparatoire dans le procédé Femto-LASIK. 

Pour qui ?

Les patients souffrant d’astigmatisme, myopes ou hypermétropes doivent d’abord discuter avec leur ophtalmologue de l’examen laser des yeux et d’autres méthodes alternatives. 

La technique Femto-LASIK est utilisée dans les cas suivants :  

Lors du 1er rdv, les examens suivants seront effectués. De plus, les pupilles seront également dilatées à l’aide d’un collyre ce qui nécessitera de venir accompagné ou en transports publics:

  • Détermination de l’acuité visuelle et mesure de la réfraction  
  • Exécution d’une topographie
  • Mesure de la pression intraoculaire
  • Biométrie
  • Pupillométrie
  • Examen du nerf optique et du fond de l’œil 
  • Informations détaillées sur le déroulement et les risques de l’opération ainsi que le suivi postopératoire.

Traitement

Le jour de l’intervention, le patient n’aura plus porté ses lentilles souples depuis 7 jours et rigides depuis 3 semaines. Il viendra accompagné car la conduite est proscrite le jour de l’opération.

Le traitement est ambulatoire, il se fait sous anesthésie locale. 

Une correction au laser des yeux par le procédé Femto-LASIK dure en moyenne une demi-minute par œil : 

  1. Tout d’abord, de petites bulles de gaz sont introduites sous la cornée à l’aide de petites impulsions énergétiques du femtolaser. 
  2. Il s’agit ensuite d’immobiliser d’abord un œil de façon stérile et de l’empêcher de cligner par un blocage de la paupière. 
  3. Une fois le flap replié, le laser à excimère entre en action et le processus au laser pour corriger les irrégularités de la cornée ou les amétropies commence – le tout ne dure que quelques secondes.  
  4. Le flap est ensuite déplié dans la bonne position. 
  5. Pour finir, l’opération est répétée sur l’autre œil. 

Soins particuliers 

Les examens de suivi ont lieu immédiatement après l’intervention et à nouveau le lendemain de l’opération. 

Il est important que les patientes respectent leur plan d’application d’un collyre, s’accordent le repos nécessaire, évitent les efforts physiques, s’abstiennent de se maquiller et de se laver les cheveux un à deux jours après l’opération, évitent de se frotter les yeux, ne fassent pas de sport dans les premiers jours suivant la correction au laser et repoussent leur première séance de sauna ou de sport extrême à au moins quatre semaines après l’opération. 

FAQ

Quand peut-on à nouveau faire du sport après une correction au laser des yeux par Femto-LASIK ?

La prudence est en principe de mise dans un premier temps après l’opération lors d’activités sportives. Une activité légère est possible après une semaine. Les sports pénibles ou les sports aquatiques doivent être suspendus pendant un mois. Le médecin en discutera avec vous. 

Pendant combien de temps des halos peuvent-ils apparaître après une intervention au Femto-LASIK ?

Ces phénomènes lumineux gênants apparaissent souvent après une intervention au Femto-LASIK et disparaissent généralement au plus tard au bout de trois mois. 

Les halos sont des anneaux lumineux que les personnes concernées perçoivent autour des sources lumineuses. Ces halos sont un signe clair d’une sensibilité à la lumière due à un éblouissement provoqué par des phares, des lampes du bureau ou de l’appartement. 

Quand la vision nette est-elle à nouveau possible après une opération par Femto-LASIK ?

Lors d’un traitement au laser des yeux par la technique Femto-LASIK, les patientes et les patients peuvent souvent voir de nouveau clairement et nettement immédiatement ou quelques heures après l’intervention.  

Quels sont les avantages de la méthode ?

Les avantages du procédé Femto-LASIK sont les suivants :  

  • Plus de sécurité et de précision grâce à l’utilisation d’un laser femtoseconde 
  • Minimisation des complications de l’incision ou incision plus douce que l’incision au couteau 
  • Utilisable également en cas de dioptries élevées ou de déficience visuelle importante ou en cas de cornée très fine, car il est possible de produire le flap ou lamelle cornéenne de manière très fine et précise grâce au laser infrarouge. 
  • Convient pour les patientes et les patients qui ne se sont pas fait opérer au laser auparavant par crainte d’une incision LASIK 

Quels sont les risques et les effets secondaires ?

Dans le cadre d’un traitement par Femto-LASIK, la durée de guérison est généralement comprise entre une et deux semaines. 

Le traitement par Femto-LASIK est fondamentalement un procédé au laser éprouvé. Ses risques sont donc faibles, néanmoins les patientes et les patients ne doivent pas négliger les complications possibles. Il peut donc arriver que les personnes affectées souffrent de sécheresse oculaire au cours des premiers jours et semaines qui suivent l’opération. Pour prévenir ce phénomène, on leur administre toutefois juste après l’opération un collyre à utiliser régulièrement. 

Un autre effet indésirable peut être une légère démangeaison de l’œil, qui se manifeste dans les premières heures suivant l’intervention. En outre, les patientes et les patients font état d’effets d’éblouissement et de difficultés à voir dans l’obscurité (vision éventuelle d’un halo, c’est-à-dire qu’ils voient des anneaux lumineux autour des sources lumineuses) qui altèrent leur vue, mais ils peuvent en général voir à nouveau « normalement » au bout de quelques jours ou semaines. 

En principe, l’entretien préalable à l’opération comprend des explications ophtalmologiques détaillées sur tous les risques et effets secondaires possibles. Les patientes et les patients ont également l’occasion de clarifier toutes les questions en suspens et de discuter au préalable de leurs craintes ou inquiétudes éventuelles avec l’ophtalmologue traitant. 

D’où vient le terme « Femto » ?

Le terme « Femto » provient à l’origine de la physique et il est basé sur l’unité de temps de la femtoseconde, qui désigne le millionième de milliardième de seconde (en chiffres : 0, 000 000 000 000 001 seconde). La pertinence de ce terme en relation avec la technique du laser oculaire provient de la fréquence d’impulsion du laser qui fonctionne précisément dans ces femtosecondes.

Contacter la clinique la plus proche

Trouver un médecin

Nos spécialistes ont de nombreuses années d'expérience. Nous garantissons une évaluation et un diagnostique rapides et professionnels ainsi qu'un traitement selon les possibilités les plus modernes.