Oncologie

Cancérologie est la spécialité médicale consacrée à l'étude, au diagnostic et au traitement des maladies cancéreuses.

L'objectif est d'identifier les mécanismes de formation des tumeurs (carcinome, sarcome, lymphome, myélome, leucémie, mésothéliome, mélanome, gliome, métastases, etc.), ainsi que d'améliorer et de développer constamment les connaissances afin d'élaborer le meilleur traitement possible pour chaque cas particulier.

Centres d'oncologie

Swiss Oncology Network poursuit depuis plus d’une dizaine d’années un objectif principal : Offrir à chaque personne atteinte d’un cancer un accès privilégié aux traitements et aux stratégies thérapeutiques les plus performantes et les plus sûres pour sa maladie spécifique.

Nos centres d'oncologie

Le cancer en Suisse

Le cancer touche, chaque année, plus de 44'000 personnes en Suisse (env. 20'000 femmes et 24'000 hommes). Pour des raisons démographiques (vieillissement de la population), le nombre de nouveaux cas diagnostiqués reste en hausse, mais grâce aux divers programmes de dépistage et aux progrès diagnostiques et thérapeutiques continus, les chances de survie ne cessent d’augmenter.

Traitement multidisciplinaire du cancer

Chirurgie oncologique
Oncologie médicale
Psycho-oncologie
Radio-oncologie
Radiologie
Hématologie
Médecine nucléaire
Pathologie

Types de tumeurs

Les cellules cancéreuses

Les cellules cancéreuses sont des cellules dites « immortelles », car elles se multiplient sans mourir, en s’accumulant pour former une tumeur. Ne fonctionnant pas comme une cellule normale, elles détournent des « ressources locales » pour s’en nourrir (néo-angiogenèse), bloquant et attaquant ainsi les défenses immunitaires de l’organisme.

La tumeur bénigne

Masse localisée constituée de cellules, qui conservent leur fonctionnalité ; cette masse n’altère pas les tissus voisins (ex. verrue, grain de beauté), mais si elle comprime un organe, elle devra être enlevée.

La tumeur maligne (cancer)

Masse formée de cellules cancéreuses, qui risque d’envahir et de détruire les tissus voisins sains et de migrer dans d’autres parties du corps pour y former des métastases. On effectue une distinction entre tumeurs solides et cancers des cellules sanguines (hémopathies malignes).

Le carcinome / l’adénocarcinome

La tumeur se forme sur les tissus qui couvrent une surface externe (peau, muqueuses) ou interne (tube digestif, glandes) de l’organisme (cancer du sein, cancer de la prostate, cancer de la peau, cancer de l’intestin, cancer des poumons).

Les sarcomes

On distingue entre le sarcome des tissus mous et le sarcome osseux (ostéosarcome) : Le sarcome des tissus mous se développe au niveau des tissus conjonctifs ou de soutien (tissus adipeux, fibreux, sanguins et synoviaux, les muscles, les vaisseaux lymphatiques et les nerfs périphériques) et est plutôt rare chez une personne adulte. L’ostéosarcome, ou le sarcome osseux, se forme principalement sur les os longs (fémur, tibia) ou plats (côtes, sternum).

Le lymphome

Tumeur maligne qui se développe dans les ganglions et les vaisseaux lymphatiques (système de défense immunitaire de l’organisme) ; on distingue entre lymphome hodgkinien (maladie rare, touche certains types de lymphocytes) et non-hodgkinien.

Le myélome

Cancer des plasmocytes (globules blancs dans la moelle osseuse), qui risque d’affecter les os, le système immunitaire, les reins, les globules rouges dans le sang.

La leucémie

Cancer du sang et de la moelle osseuse (affecte la production des cellules sanguines: globules blancs).

Le mésothéliome

Tumeur du tissu qui englobe les poumons (plèvre), la cavité abdominale (péritoine) ou le cœur (péricarde).

Le mélanome – cancer de la peau

Tumeur qui se développe à partir de cellules cutanées, les mélanocytes.

Le gliome

Tumeur cérébrale, qui peut se développer dans le cerveau et à d’autres endroits du système nerveux (tronc cérébral, colonne vertébrale).

Les métastases

Tumeurs formées par des cellules cancéreuses qui se sont détachées de la « tumeur primitive » (première tumeur) et qui – par les vaisseaux lymphatiques ou sanguins - ont migré dans une autre partie du corps (poumons, os, cerveau, foie).

Facteurs de risque

On sait désormais que de nombreux cancers sont dus à une composante génétique. Mais il existe également de nombreux facteurs de risque externes, qui résultent de facteurs environnementaux ou du mode de vie individuel. Il s'agit notamment:

  • Vieillissement
  • Alimentation déséquilibrée
  • Surcharge pondérale
  • Tabagisme
  • Consommation d’alcool excessive
  • Sédentarité
  • Manque d’activité physique
  • Polluants et autres substances nocives
  • Rayons UV
  • Facteurs héréditaires ou génétiques
     

Le traitement cancérologique

Les objectifs sont :

-    Éliminer la tumeur (le tissu tumoral), permettant une guérison à long terme
-    Réduire la taille de la tumeur pour diminuer les éventuelles complications
     (compression d’organes, envahissement de tissus sains, etc.)
-    Prévenir une récidive
-    Éviter ou maîtriser la formation de métastases
-    Soulager les douleurs ou autres symptômes

Il existe actuellement trois principaux axes de traitement – la chirurgie oncologique, le traitement systémique (aussi appelé « oncologie médicale ») et la radiothérapie/radio-oncologie – que l’on combine souvent dans l’approche thérapeutique proposée au patient, afin d’obtenir la meilleure chance de guérison possible.

Néo-adjuvant

Adjuvant

Palliatif

Découvrez plus

Oncologie médicale

Chirurgie oncologique

Radio-oncologie

Radiologie

Hématologie

Médecine nucléaire

Le parcours de traitement

Le parcours de traitement mis en place dans nos centres permet aux patients et à leurs proches de bénéficier des meilleures conditions possibles pour faire face à un diagnostic de « cancer » et à sa prise en charge thérapeutique.

Diagnostic

Un examen clinique, une image suspecte ou un résultat biologique anormal peuvent amener un patient à consulter un spécialiste, qui – le cas échéant – procédera à des examens complémentaires afin d’infirmer ou de confirmer un diagnostic de cancer.

Lors d’un colloque multidisciplinaire (Tumor Board) réunissant tous les spécialistes impliqués dans le parcours thérapeutique oncologique (radiologie, pathologie, médecine nucléaire,chirurgie oncologique, oncologie médicale,radio-oncologie, chirurgie plastique et reconstructive, etc.), chaque cas spécifique est étudié en détail et la meilleure stratégie de traitement envisageable est discutée et définie.

Traitement

Le traitement proposé se basera sur les dernières recommandations de pratiques cliniques nationales et internationales, élaborées par des spécialistes en la matière, et tiendra compte de l’état, des ressources physiques et psychiques, de l’environnement, des besoins et des souhaits de chaque patient concerné.

Soins de support

Afin de mieux gérer l’impact de la maladie ou les effets secondaires des traitements, des soins de support ou – dans une forme plus structurée – des programmes de réadaptation oncologique ambulatoire peuvent être proposés au patient.

Accompagnement

Dès l’annonce du diagnostic, l’équipe médicale et paramédicale est aux côtés du patient et de ses proches, afin de répondre à leurs éventuels questions et doutes. Cet accompagnement couvre, entre autres, des thématiques d’ordre physique, psychologique, social, familial et professionnel, permettant ainsi au patient d’envisager son parcours de traitement aussi sereinement que possible.

Recherche et études – Science et innovation Swiss Medical Network

Les médecins de Swiss Cancer Care et de Swiss Medical Network s'engagent activement dans la recherche – en oncologie, les études suivantes sont actuellement en cours :

PREVENT
SAKK 96-12 (REDUCE)
SAKK 23-16 (TAXIS)
SAKK 23-18 (VISION I)
RIBELLE
MyRisk
HEDGE

Vous souhaitez en savoir plus sur les activités de recherche de Swiss Cancer Care et de Swiss Medical Network ? Cliquez ici Rapport annuel Science & Innovation SMN.

Genolier Foundation

Un fonds de financement pour la recherche et la formation médicale 

Dans un but d’offrir les meilleurs soins et des thérapies de pointe, la Genolier Foundation soutient des projets de recherche clinique et de formation dans des domaines comme la haute biotechnologie en collaboration avec des institutions de renommée internationale, comme l’Ecole Polytechnique Fédéral de Lausanne (EPFL), le New York-Presbyterian Hospital et AGORA (CHUV).

Vidéos

<p>La prise en charge oncologique chez Swiss Medical Network | Antoine Hubert</p>

La prise en charge oncologique chez Swiss Medical Network | Antoine Hubert

Découvrez plus

Centres d'oncologie

Centre du Sein Clinique Générale-Beaulieu

Radio-oncologie

placeholder image

Swiss Oncology Network

Brustcentrum Zürich

Radiologie

Système CyberKnife®

Médecine nucléaire

Pathologie

Hématologie

Médecins avec cette spécialisation

Clinique de Genolier

Dr méd. Claudine Helg

Spécialisation
Oncologie, Hématologie
Clinique de Genolier

Dr méd. Javier Torralvo

Spécialisation
Oncologie, Médecine interne
Clinique de Genolier

Dr méd. Volker Kirchner

Spécialisation
Oncologie, Hématologie, Médecine interne
Clinique de Genolier

Dr méd. Edya Fuhrmann Benzakein

Spécialisation
Oncologie, Médecine interne
Clinique de Genolier

Dr méd. Michael Montemurro

Spécialisation
Hématologie, Médecine interne, Oncologie
Clinique de Genolier

Dr méd. Matti Aapro

Spécialisation
Oncologie