Saviez-vous que la malnutrition touchait 20% des personnes hospitalisées en Suisse ?

25.11.2021

Qu'en est-il de la nutrition en milieu hospitalier ? 

Dans les hôpitaux suisses, en moyenne 20% des personnes admises sont malnutries ou présentent un risque de malnutrition (Imoberdorf et al., 2009).

Il existe plusieurs indicateurs permettant de diagnostiquer l'état pathologique de dénutrition : indice de masse corporelle (IMC), diminution des apports protéino-énergétiques, perte pondérale, perte de force musculaire, baisse de l’état général et/ou augmentation des besoins en lien avec la maladie. Il est à noter que l’IMC à lui seul ne permet pas de diagnostiquer une dénutrition. En effet, un patient en surpoids ou obèse peut aussi être dénutri.

A la Clinique de Genolier, il est important pour nous de répondre aux besoins nutritionnels spécifiques de nos patients, pour optimiser l'efficacité des traitements et leur permettre un rétablissement prompt et définitif. 

Le 4 novembre 2021 a eu lieu le NutritionDay, audit mondial des soins nutritionnels. Quels étaient les objectifs de cette journée ? (Julie)

La Clinique de Genolier a participé à cette journée d’enquête internationale ayant pour sujet la nutrition des patients admis en institution hospitalière. Cette enquête a été menée pour la 14ème année, dans 69 pays à travers le monde entier et inclut plus de 273’000 patients.

Cet audit était l'opportunité de monitorer et comparer les soins nutritionnels de la clinique à un niveau international. C'était également une occasion de sensibiliser les soignants, les patients et la population à la malnutrition et d'optimiser la prise en soins de nos patients.