Gastroentérologie et Hépatologie

Qu’est-ce que la gastro-entérologie et l’hépatologie ? 

La gastro-entérologie traite les maladies du tube digestif (œsophage, estomac, intestin, côlon, pancréas.) L’hépatologie prend en charge les pathologies du foie, des voies biliaires et de la rate.   

Pour quels patients ?

Les personnes qui souffrent de maladies inflammatoires, infectieuses ou tumorales du tube digestif ou de maladies hépatiques sont concernées.

Quels sont les symptômes en gastro-entérologie et hépatologie ? 

Si vous souffrez de brûlures d’estomac, de constipation, diarrhées, nausées, vomissements, perte de poids, envisagez de consulter un gastro-entérologue. La fatigue, une douleur ou une augmentation de l’abdomen, une coloration jaune de la peau, devraient vous inciter à consulter un hépatologue. 

Quels sont les traitements possibles en gastro-entérologie et hépatologie ?

Gastro-entérologie

●    La maladie de Crohn

Maladie inflammatoire chronique du tube digestif, elle engendre des douleurs abdominales, des diarrhées, de la fatigue, une perte de poids.
Les anti-inflammatoires et les immunosuppresseurs (inhibiteur du système immunitaire) calment les inflammations.

●    La rectocolite ulcéreuse

Maladie inflammatoire chronique du gros intestin (côlon) et du rectum, elle provoque des maux de ventre, des brûlures anales et le besoin d’aller souvent à la selle.
Les dérivés aminosalicylés sont anti-inflammatoires et agissent sur les parois du côlon et du rectum. Les corticoïdes améliorent rapidement les symptômes.

●    Les intolérances alimentaires

Elles se traduisent par des maux de ventre, des nausées et vomissements, des diarrhées, des ballonnements, des réactions cutanées, des sueurs froides. L’intolérance au gluten engendre la maladie cœliaque qui touche l’intestin grêle. L’intolérance au lactose est due à une sécrétion insuffisante de lactase (enzyme digestive).
Un test sanguin déterminera votre profil immunitaire et la suppression des aliments concernés fera disparaître les symptômes.

Hépatologie

●    Hépatites virales B et C

Ce sont des maladies inflammatoires du foie qui peuvent devenir chroniques.
L’hépatite B se transmet par relations sexuelles non protégées ou par contact avec le sang. 
Le traitement par l’interféron et les antiviraux augmente les réponses du système immunitaire.
L’hépatite C est transmise par le sang. La prise en charge par les antiviraux à action directe entraîne la guérison dans 95 % des cas.

●    Maladies du foie auto-immunes 

Le système immunitaire assaille le foie et provoque son inflammation. Les symptômes sont la fatigue, l’inconfort abdominal, le jaunissement de la peau et du blanc des yeux, une hypertrophie du foie, une urine foncée, une perte d’appétit, des selles pâles. Les corticoïdes et les immunosuppresseurs sont efficaces à un stade précoce. Seule la greffe de foie offre une solution définitive.

●    Cancer du foie

Il est consécutif à l’évolution d’une cirrhose, d’une hépatite B ou C et à la consommation régulière d’alcool et de tabac. Si le foie fonctionne normalement, l’ablation de la tumeur suffit. Si elle n’est pas possible, la chimiothérapie permet de ralentir le développement du cancer. La greffe est envisagée si le foie est endommagé.

●    Cirrhose

Maladie hépatique chronique due à l’alcoolisme ou à une infection, elle requiert un suivi régulier afin d’enrayer les complications. Une greffe du foie est l’unique traitement définitif. 

●    NASH (maladie du foie gras)

Pathologie chronique du foie aussi appelée « maladie du soda », elle est liée à une alimentation trop sucrée, trop grasse, et à la sédentarité. Elle peut évoluer en cirrhose, voire en cancer. La prise en charge consiste à modifier l’hygiène de vie pour réduire la graisse du foie.

Examens médicaux

●    Gastroscopie et coloscopie

La gastroscopie visualise l’intérieur de l’estomac. La coloscopie qui examine le gros intestin sert à dépister le cancer du côlon et à enlever les lésions précancéreuses.

●    Élastographie

Cet examen mesure l’élasticité des tissus et permet le diagnostic des maladies hépatiques et des tumeurs.

Prise en charge

L’examen clinique, effectué en ambulatoire ou en hospitalisation, déterminera les traitements et les analyses complémentaires. Dans le cas d’antécédents familiaux de maladies inflammatoires chroniques du tube digestif et de maladies du foie, il est conseillé de consulter régulièrement un gastro-entérologue.

Suivi médical

L’endoscopie réalisée sous anesthésie générale nécessite un court séjour. La coloscopie peut être effectuée en consultation externe sans hospitalisation ni anesthésie. Le suivi des maladies hépatiques et digestives est déterminé en fonction du niveau de gravité et de leurs évolutions.

Pourquoi choisir la gastroentérologie et hépatologie à Swiss Medical Network ? 

Les gastro-entérologues bénéficient d’avancées technologiques dans le traitement des maladies hépatiques et inflammatoires chroniques comme les capsules munies d’une caméra que le patient ingère et qui visualisent l’intégralité du tube. 

FAQ

Comment se passe un examen chez le gastro-entérologue ?

Avant l’auscultation et les examens complémentaires, le gastro-entérologue analyse vos antécédents afin de diagnostiquer votre maladie du foie ou du tube digestif.

Quand aller chez le gastro-entérologue ?

Il est recommandé de se rendre dans un service de gastro-entérologie en cas de brûlures d’estomac, constipation chronique, diarrhées, ballonnements, douleurs abdominales.

Quand consulter un hépatologue ?

Si vous souffrez de jaunisse, de nausées, de vomissements, si votre ventre est gonflé et dur, consultez un hépatologue.

Comment se passe une endoscopie de l’estomac ?

Cet examen est réalisé à jeun, sous anesthésie locale ou générale à l’aide d’un endoscope (tube souple muni d’une caméra et d’une lampe.) Il est également utilisé pour faire un prélèvement, l’ablation d’une tumeur, d’un corps étranger ou la coagulation de vaisseaux sanguins.

Est-ce que l’endoscopie est douloureuse ?

L’examen est indolore, car réalisé sous anesthésie locale ou générale.

Quel médecin consulter pour le foie ?

L’hépatologue prend en charge les maladies du foie.