Implants capillaires

Qu’est-ce que les implants capillaires par FUE (Follicular Unit Extraction) robotisée?

La greffe de cheveux FUE (Follicular Unit Extraction) est une technique d’implantation capillaire qui permet de prélever des follicules pileux de l’arrière de la tête jusqu’au niveau des tempes (couronne hippocratique), puis de les réimplanter un par un sur les zones dégarnies.

La FUE robotisée est une révolution technologique en matière de greffe capillaire. Le principe technique reste identique, cependant, l’intervention du robot permet de réduire à zéro le taux d’erreur humaine qui pourrait intervenir dans le prélèvement des micro-greffes. De plus, le robot est capable d’identifier les meilleurs greffons à retirer en ciblant le bulbe du cheveu et pas seulement la partie externe. La qualité et le nombre de greffons sont donc optimaux, ce qui donne de meilleurs résultats, tout en préservant la zone donneuse.

Pour quels patients?

La FUE robotisée permet de traiter différents stades de calvitie, aussi bien chez l’homme que chez la femme.

L’intérêt de cette procédure est évident dès que l’on doit réimplanter plus de 500 greffons.

A noter que les cheveux crépus, dont les racines ne sont pas linéaires, restent plus difficiles.

Pour que le robot fasse une analyse rapide et précise de la zone de prélèvement, celle-ci est tondue à une longueur de 1 mm et il faut des cheveux sombres afin que le contraste avec la peau soit clairement démarqué (une coloration préalable peut être nécessaire).

Cette zone peut être dissimulée chez les personnes à cheveux longs.

Quels sont les symptômes qui amènent à faire des implants capillaires ?

Une alopécie androgénique ou perte de masse capillaire, et la perte de confiance en soi que cela peut entraîner.

Quels sont les traitements possibles avec des implants capillaires ?

Au-delà de la greffe de cheveux, la FUE robotisée permet également la greffe de sourcils et de barbe.

Prise en charge

Une première consultation sera organisée par le médecin pour évaluer l’épaisseur et la densité des cheveux et leur coloration, la qualité de la zone donneuse, le nombre de greffons nécessaires pour couvrir les parties dégarnies.

Le médecin s’assurera également de l’absence de pathologies qui pourraient constituer une contre-indication à la greffe capillaire, ou nécessiter une prise en charge par un dermatologue, influencer la coagulation et la guérison des plaies.

Cette procédure se pratique en ambulatoire sous anesthésie locale et la durée de l’intervention varie en fonction du nombre de greffons prélevés (max. 3000 follicules, soit plus de 6000 cheveux).

Déroulement de l’intervention :

  • Préparation du cuir chevelu, notamment de la zone donneuse.
  • Anesthésie locale.

Sélection des greffons par le robot : Après avoir identifiés précisément les meilleurs greffons, le robot les découpe automatiquement. Ils sont ensuite récupérés sur le cuir chevelu manuellement.

Vérification des greffons par fort grossissement : les greffons sont minutieusement analysés et placés dans une solution saline en attendant la réimplantation.

Pause repas / collation

Préparation de la zone d’implantation par assistance robotisée : le robot procède à des micro-incisions qui permettront la réimplantation des greffons. Les zones de réimplantation sont identifiées au préalable par le médecin en tenant compte également du souhait du patient.

Réimplantation manuelle des greffons de cheveux : les greffons sont ensuite implantés manuellement, à l’aide de micro-pinces, ou d’implanteurs type Choï, par une ou deux techniciennes spécialisées.

Suivi post-opératoire

L’éviction sociale est très courte et la reprise des activités sportives peut avoir lieu après env. 10 jours.

Les orifices de prélèvements, sur la zone donneuse, se referment au bout de 2 jours, ce qui permet de faire un shampooing très rapidement.

 La zone d’implantation, quant à elle, nécessite des soins attentifs pendant une dizaine de jours, avec très peu d’œdème et croûtes.

Les cheveux repoussent à partir du quatrième mois et le résultat est visible à partir du sixième mois pour être définitif au bout d’un an.

Pourquoi choisir les implants capillaires par FUE robotisée à SMN?

Cette technique avant-gardiste est pratiquée à Nescens Clinique de Genolier par un chirurgien plasticien spécialisé en implantologie capillaire. Il bénéficie de la dernière génération du robot Artas iX, premier et seul système de greffe robotisée, qui permet, entre autres, par un algorithme intelligent, une meilleure qualité de prélèvement, un pourcentage élevé de prise des greffons (autour de 95 %), une quasi absence de cicatrices laissant un aspect naturel à la zone de prélèvement, et une amélioration de la rapidité d’exécution.

L’utilisation de ce robot de haute technologie préserve au mieux votre capital capillaire et permet un retour à la vie sociale rapide et des résultats naturels et définitifs.

FAQ

Quand faire des implants capillaires ?

Après avoir éliminé toute pathologie responsable de la perte de cheveux, et dès que la gêne occasionnée par l’alopécie devient un complexe.

C’est également l’insuffisance de résultats des autres techniques médicales qui vous orientera vers cette solution efficace.

Quelle est la meilleure technique de greffe de cheveux ?

La qualité du résultat et le pourcentage de greffons réimplantés bien vivants passent par un prélèvement le moins traumatisant possible pour les cheveux : le robot a cette supériorité sur la main de l’homme, en repérant et en prélevant chaque unité avec une précision de l’ordre du micron. Cette première étape doit bien sûr être suivie d’une réimplantation minutieuse, réalisée par une équipe expérimentée.

Quelle est la différence entre FUE et DHI ?

La FUE est le fait de récolter des unités folliculaires une par une, soit manuellement, soit par assistance robotique.

La DHI est l’association FUE manuelle, donc sans robot, et réimplantation, le plus souvent en utilisant, toujours à la main, un ré-implanteur type Choï, qui fait le trou et implante en même temps.

Quels sont les risques d’une greffe de cheveux ?

Le principal risque est une mauvaise prise des greffons et donc un résultat non satisfaisant.

Cela est aussi bien lié à une mauvaise technique, qu’à la présence de facteurs qui doivent être recherchés et éliminés lors de la consultation et le bilan préopératoire.

Le tabac notamment, qui diminue fortement l’oxygénation des tissus, est à proscrire si l’on veut une bonne greffe.

A partir de quand puis-je voir les premiers résultats de ma greffe de cheveux ?

Les follicules mis en place vont se revasculariser, perdre majoritairement leurs cheveux le premier mois avant que ceux-ci ne repoussent 3 mois plus tard.

Le résultat est très appréciable à 6 mois et définitif à 1 an.

Médecin

  • Veuillez sélectionner une clinique de votre choix pour consulter la liste complète des médecins.

Clinique avec cette spécialité

Contactez-nous