Movember: un mois dédié à la santé masculine

01.11.2020

Quant au cancer de la prostate, il reste le cancer le plus fréquent chez l’homme, et concerne essentiellement des personnes de plus de 50 ans. Il est indolore jusque tard dans son évolution, souvent au moment où il a disséminé dans les os. Deux examens permettent de détecter une éventuelle tumeur : la mesure du taux de PSA (Prostate Specific Antigen) dans le sang et le toucher rectal. Les traitements qui permettent de traiter ce cancer sont de plus en plus performants, ce qui a permis de faire reculer sa mortalité ces trente dernières années.
Les effets secondaires des traitements du cancer localisé de la prostate sur la sexualité et la continence sont heureusement de moins en moins fréquents et sévères, grâce à l’amélioration des techniques et des outils chirurgicaux, ainsi que celle des appareils de radiothérapie.

Une action de sensibilisation est-elle prévue à la Clinique de Genolier?

Afin de sensibiliser le grand public à ces cancers et à la santé masculine de manière générale, la Clinique de Genolier organise des entretiens individuels d'information. Chaque participant bénéficiera d’un dosage du taux de PSA offert. Inscription obligatoire par téléphone au + 41 22 366 93 90

A propos

Dr méd. Laurent Vaucher

Spécialiste en urologie, spéc. urologie opératoire, membre FMH