Robot MAKO

Qu’est-ce que le robot Mako ? 

La chirurgie assistée par bras robotisé Mako est une technologie développée pour les opérations de remplacement total ou partiel du genou, ainsi que de la hanche. Elle offre la possibilité à votre chirurgien orthopédiste de planifier le positionnement de la prothèse en fonction de votre propre anatomie, puis de réaliser l'opération en se servant du bras robotisé afin de retirer avec précision les parties endommagées de l’articulation concernée. Le but étant de recevoir la prothèse dans la position optimale pour permettre une fonction plus naturelle et physiologique de votre nouvelle articulation.

Cette technologie repose sur une reconstruction virtuelle en 3D de l'anatomie unique de votre genou basé sur les images d’un scanner préopératoire. Ce modèle sera synchronisé avec des repères anatomiques durant l’intervention. Ceci permet d’ajuster la planification, si nécessaire, pendant l'opération et préparer les surfaces osseuses avec une précision de l’ordre de 0.5mm.

Avec de multiples innovations technologiques au fil des ans, le Mako fête cette année ses 15 ans, avec plus de 1000 robots en fonction et plus de 300'000 interventions pratiquées à travers le monde.

Dans quel domaine utilise-t-on le robot Mako ?

Chirurgie du genou

La technologie Mako s’adresse aux patients atteints d’arthrose du genou. Ce robot chirurgical permet également d’implanter un prothèse totale ou partielle. 

Chirurgie de la hanche

Le robot Mako s’adresse également aux patients atteints d’arthrose de la hanche. Grâce à la reconstruction tridimensionnelle de l’articulation, il permet de retirer avec précision les parties endommagées ou encore la pose de prothèse.

Quels sont les avantages d’une opération avec le robot Mako ?

Près de 500 articles scientifiques ont évalué les différents aspects de cette technologie en la comparant aux techniques conventionnelles, soutenant le constat que l’utilisation du Mako offre des avantages tels que :

  • La réduction des douleurs postopératoires
  • Une diminution des pertes sanguines péri-opératoires
  • Une récupération fonctionnelle plus rapide
  • Une réduction des complications liées au positionnement des implants
  • Une meilleure préservation du stock osseux
  • Une réduction de la durée de séjour hospitalier
  • Peut être utilisé pour le remplacement partiel ou total du genou et de la hanche
  • Création et réalisation d’un plan chirurgical personnalisé à votre anatomie
  • Aide à la préparation optimale de l'os pour recevoir l’implant
  • Permet un placement plus précis et fonctionnel des implants
  • Permet à votre chirurgien d'avoir un contrôle et un degré de sécurité très élevé durant toutes les étapes de l’implantation de la prothèse

Prise en charge

Avant l’opération

Votre chirurgien utilisera le système Mako pour effectuer une planification virtuelle du positionnement et de l’orientation des implants prothétiques sur le modèle 3D osseux de votre propre articulation. Une fois au bloc opératoire, ces différents paramètres pourront être réajustés virtuellement en fonction de l’état de l’enveloppe ligamentaire qui stabilisent l’articulation en question. Une fois le positionnement des implants définitifs établi, le robot assistera le chirurgien dans la mise en œuvre du plan chirurgical.

Pendant l’opération

Votre chirurgien garde le contrôle de chacun des gestes et effectue lui-même l’opération. Le robot ne fait que l’assister et ne peut pas opérer seul. Il permet à votre chirurgien de monitorer de manière continue la position des instruments servant à retirer les parties atteintes de l’articulation, notamment grâce à des capteurs qui véhiculent l’information en temps réel, même lors de très fins mouvements du genou. Des zones de sécurités prédéfinies permettent d’empêcher les instruments d’atteindre des zones potentiellement dommageables, offrant une sécurité accrue lors de chaque étape. Une fois les surfaces osseuses préparées, l'implant est placé et votre chirurgien peut, si nécessaire, procéder à des derniers fins ajustements afin d’obtenir un positionnement hautement précis et équilibré de la nouvelle articulation.

Suivi post-opératoire

Après l’opération

L’objectif est de tirer profit d’une chirurgie moins invasive pour permettre de mobiliser le patient rapidement et de manière confortable, le plus souvent le soir même de l’intervention. L’initiation précoce de la rééducation permet de réduire l’impact délétère de l’alitement et de l’immobilisation du membre opéré. A long terme, l’objectif est de permettre au patient de bénéficier d’un fonctionnement le plus proche possible de son articulation d’origine, sans douleurs et avec de bonnes amplitudes. Le résultat peut être considéré comme parfait lorsque le patient à l’impression d’avoir « oublié » sa prothèse.

Pourquoi choisir une opération avec le robot Mako à la Clinique Générale-Beaulieu ?

La Clinique Générale-Beaulieu est le premier établissement de santé Genevois à acquérir un MAKO et représente le seul robot de ce type en Suisse romande. Nos chirurgiens sont certifiés à l’utilisation du robot Mako et bénéficient d’une importante expérience dans l’utilisation de cette technologie. Ces derniers sont reconnus par la FMH et suivent une formation continue spécifique dans le domaine.

FAQ

Est-ce que le robot opère seul ?

Non. Le robot ne peut pas opérer seul. Il n’est uniquement capable d’assister votre chirurgien qui reste en contrôle des gestes durant toute l’intervention.

Que puis-je faire lorsque je suis porteur d’une prothèse ?

Votre chirurgien vous guidera dans les différentes étapes de votre rééducation. De manière générale, une fois que votre chirurgien vous aura donné son feu vert, vous pourrez progressivement reprendre l’intégralité des activités quotidiennes et de loisirs que vous effectuiez avant votre opération. Les activités à « bas impact » du type marche, golf, vélo, natation p.ex sont à privilégier, et sont tout particulièrement conseillés.

Combien de temps dure une prothèse ?

La durée de vie des implants va varier avec l’utilisation qu’en fait le patient. Plus la prothèse sera sollicitée plus celle-ci aura tendance à s’user rapidement. Actuellement, la durée de vie moyenne d’une prothèse du genou ou de hanche se situe entre 20 et 25 ans.

Qu’est-ce que l’arthrose ?

L’arthrose est l’ensemble des manifestations cliniques et radiologiques observées lors de l’usure d’une articulation. Celle-ci concerne avant tout revêtement cartilagineux qui recouvrent nos articulations. Cette usure peut être responsable de douleurs, d’une déformation et une raideur. Elle peut affecter n’importe quelle articulation, mais les hanches et les genoux y sont particulièrement sujets.

Quels sont les symptômes de l’arthrose ?

L’arthrose se manifeste le plus souvent par la survenue de douleurs spontanées et progressives, d’une articulation, pouvant varier en intensité au courant de la journée en fonction des activités pratiquées. A ceci s’ajoute la raideur, une déformation, une boiterie, et la perte progressive des muscles du membre atteint. Dans certains cas, les douleurs peuvent être très handicapantes et empêcher le patient de vivre une vie normale.

Comment faire le diagnostic de l’arthrose ?

Le diagnostic d’arthrose doit être porté par un spécialiste en chirurgie orthopédique, le plus souvent sur la base de radiographies de l’articulation concernée. Dans certains cas, des examens d’imagerie complémentaires peuvent être utiles au diagnostic.

Comment traite-t-on l’arthrose ?

Le traitement initial de l’arthrose se concentre sur le soulagement des douleurs. Lors de stades débutants, la plupart des patients seront soulagés par des antalgiques, séances de physiothérapie et l’adaptation de leurs activités quotidiennes. Lorsque les douleurs ne sont plus soulagées de cette manière, votre chirurgien peut, si cela est indiqué, discuter avec vous d’une opération de remplacement de l’articulation douloureuse par une prothèse.

Médecins

  • Veuillez sélectionner une clinique de votre choix pour consulter la liste complète des médecins.

Clinique avec cette spécialité

Contactez-nous